Yann-Fañch Kemener
Yann Fañch Kemener
Considéré comme l’une des plus belles voix de Bretagne, Yann-Fañch Kemener révèle le chant traditionnel breton telle une source qui coule à travers le monde.
Suivez moi sur les réseaux sociaux
Kan Ar Basion | Yann-Fañch Kemener
16296
page-template-default,page,page-id-16296,page-child,parent-pageid-1752,ajax_fade,page_not_loaded,,side_menu_slide_from_right,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Kan Ar Basion — Chants de la passion

(avec Aldo Ripoche & Damien Cotty)

Yann-Fañch Kemener : chant // Aldo Ripoche : violoncelle // Damien Cotty : viole de gambe

Abaoe pemzek vloaz eo kroget al labour eskemm-mañ gant Yann-Fañch Kemener ha Aldo Ripoche. Eskemm ha klask darempredoù etre ar muzik baroque dreist holl ha muzik ar vro evel ma’ eo bet treuzkaset deomp a red da red gant hon zudioù kozh. Gouestlet eo ar baldenn mañ da ganouennoù amzer vask, ha Mari, liammet gant skritur Olivier Aubert.

Cet enregistrement s’inscrit dans le travail de recherche entre musique populaire de Basse Bretagne et musique savante, instauré par Yann-Fañch Kemener et Aldo Ripoche il y une quinzaine d ‘années.

S’appuyant sur l’un des temps fort de la chrétienté, celui de Pâques, le répertoire abordé est celui lié au rituel chanté de la passion, tel que pratiqué en Centre Bretagne jusqu’à la guerre 39/45, des chants liés au culte de Marie, ainsi que l’hymne variée O FILLII, pour deux violoncelle P.F. Olivier Aubert.

Sources

Chants de la Passion, collectés en Centre-Bretagne, feuilles volantes : Fds Yann-Fañch Kemener ; Cantiques des évêchés de Tréguier et Cornouaille, Vannes et Quimper ; Doctrin an christenien publié par Roparz Hemon à Dubin en 1977.

Notes

Aubert, Olivier-Pierre-François

Amiens 1763-1830

Né à Amiens en 1763

Violoncelliste – Il écrit une méthode de violoncelle

Sept études pour le violoncelle et huit livres de sonates pour le violoncelle

O Filii et Filiae est une hymne du temps pascal, Alléluia de Pâques et du dimanche in albis (ou Dimanche de la divine Miséricorde). Elle aurait été écrite par un cordelier, le frère Jean Tisserand en 1494 pour les sept fêtes de Notre-Dame. Il est chanté le jour de Pâques et en octave.

Nous contacter





Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.