Yann-Fañch Kemener
Yann Fañch Kemener
Considéré comme l’une des plus belles voix de Bretagne, Yann-Fañch Kemener révèle le chant traditionnel breton telle une source qui coule à travers le monde.
Suivez moi sur les réseaux sociaux

Suspension momentanée d’activité

Bonjour à toutes et à tous,

Comme convenu, je vais assurer les deux prochains concerts de Etel et de St Melaine de Rennes.

Quant à la suite, pour des raisons de santé, je suis dans l’obligation de mettre toutes mes activités en suspens. En ce qui concerne le Yann-Fañch Kemener Trio, Eric Menneteau a accepté d’assurer le remplacement. Je l’en remercie infiniment !

Merci de votre compréhension

18 Comments
  • Jean-Yves Audren
    Posted at 12:12h, 14 novembre Répondre

    Bonjour cher yann ,aujourd’hui plein soleil sur moëlan, ,que ces bons rayons parviennent jusqu’à toi ,avec mes souhaits de bon rétablissement et toute mon amitié ,je t’embrasse
    Jean-Yves

    • yfkemener
      Posted at 11:38h, 16 novembre Répondre

      Merci à toi pour ces belles pensées – qu’elles te reviennent !

  • Ulrich et Margit Pohlmann
    Posted at 21:43h, 24 avril Répondre

    Cher Monsieur,
    depuis longtemps nous l’aimons d’ecouter à vos CDs et depuis quelques anneés nous visitons aussi bien vos concerts pendant nos vacances en Bretagne.
    Aujourd’hui nous avons appris par l’internet la triste nouvelle de votre grave maladie, quelle nous a beaucoup consterné.
    Nous souhaitons du tout coeur un bon et complet rétablissement à vous. Dieu vous garde dans ce temps de l’épreuve!

    Cordialement,

    Ulrich et Margit Pohlmann

  • Ulrich et Margit Pohlmann
    Posted at 11:43h, 27 avril Répondre

    Monsieur,
    veuillez excuser millefois le commentair deprimé du 24. avril! Nous ont été si choqués au début, car nous-mêmes ont perdu trés proches membres de famille par cancer.
    Mais ç’a passé plus que 20 ans plutôt; aujourd’hui on ne meurt pas plus per se d’un cancer. Gardez le courage! Ç’est printemps maintenant, la nature est reveillée après le long hiver et ici en Franconie il fait beau déjà depuis deux semaines; nous espérons, qu’il fait aussi beau chez vous à Quimper/Lorient.

    Bon weekend

    Ulrich et Margit Pohlmann

  • Viktor et Ita Olifant
    Posted at 21:56h, 05 mai Répondre

    Bonsoir,
    Nous avons appris pour vos problèmes de santé à Quemper-Guézennec, lors du concert que vous deviez donner avec Anne Auffret… nous vous souhaitons bien du courage ainsi que le meilleur chaque jour.
    Votre voix charme nos âmes avec une intensité sans cesse croissante, le fera toujours, et pour toujours.

    Amicalement

    Viktor et Ita, jeunes musiciens

  • Nikolaz
    Posted at 09:20h, 16 juillet Répondre

    25 bloaz zo e oan bet e darempred gant ma sevenadur. Er mare-se am boa anavezed ar strollad Barzhaz hag ho mouez er memes koulz. Dalvoudus e oa bet din kas deoc’h ur gemenadenn eus al lec’h ma oan o chom evit trugarekaat ac’hanoc’h.
    Bremañ ma m’eus anavezet ho klañved eo pouezus din kas deoc’h ur gemenadenn skoazell. Kalon vat deoc’h. Ra distroit buan.

    • yfkemener
      Posted at 18:04h, 28 août Répondre

      Trugarez doc’h ivez ! gant ma vo nerzh ganeomp da zalc’hen !

  • guillard jean-marc
    Posted at 18:52h, 13 septembre Répondre

    Bugale skol Angèle Vannier (e Sant-Maloù) a gas deoc’h ar muiañ ar gwellañ a startijenn evit bezañ kreñv a-enep ho kleñved.
    Bep mintin e kanomp ho kanaouennoù abaoe an distro-skol. Ar mintin-mañ hon eus kanet “Piv a ra unan?” (levr ha pladenn “1,2,3 Rimadelloù a ri!”)…Ken fentus eo!!
    Pa weloc’h delioù an diskar-amzer o tremen dirak ho prenestr e klevoc’h heklev hon tonioù douget ganto!!
    Pa weloc’h koumoul ar vro o tremen a-us d’ho ti e klevoc’h safar an holl vugale o kanañ un ton douget gant avel bro Sant-Maloù…evit bezañ ganeoc’h.
    A greiz kalon,
    Brivael, Glenn, Yanael, Enora, Evan, Isaline, Louane, Ella, Nayère, Amaury, Mathis, Azilis, Timeo, Dorian, Elija, Gwendal, Naïssam, Loïs, Iroise…hag ar mestr-skol, J-Marc Guillard.

  • Lokkiluck
    Posted at 11:29h, 29 novembre Répondre

    Bon repos, en espérant que l’air de Kerlou soit au rendez-vous de votre guérison 🙂 Amicalement, un voisin Angevino-Breton

  • Bern Morel
    Posted at 08:53h, 10 mars Répondre

    Dalc’hit mad, Yann-Fañch, n’eo ket deuet poent da zilezel ac’hanomp er bed-mañ. A galon vat. Bern

  • Selaouet
    Posted at 12:06h, 16 mars Répondre

    Adieu Yann-Fañch, ton combat aura été vain, tu vas manquer aux Bretons.. repose en paix.

  • Jean-Marc Guillard
    Posted at 19:51h, 16 mars Répondre

    Doned a ra an dour war hon daoulagad…Dàeroù, dàeroù ha dàeroù adarre…Morse ne’ z aio ho mouezh da get Aotroù Kemener!!

  • Jean-Baptiste
    Posted at 22:29h, 17 mars Répondre

    Yann-Fañch,

    Tu viens donc de t’en aller.
    Passeur magnifique, tu nous légues bien plus que de simple chansons.
    Voix incarnée de la Bretagne, tu nous offres de regarder aujourd’hui, avec une fierté reconquise, un pan de notre patrimoine et de notre histoire… que tout destinait à l’oubli.
    Traçant ta propre route. tu as défriché celle de notre propre identité.
    Nous t’en sommes reconnaissants,
    Kenavo Yann-Fañch.
    Et merci

    Jean-Baptiste

  • EVELYNE GIRARDON
    Posted at 15:57h, 18 mars Répondre

    Bien cher Jean-François,

    C’est sous ce prénom que je t’ai rencontré, il y a presque 40 ans.
    Nous nous suivions du coin de l’oeil, de mon côté, pleine d’admiration pour l’homme que tu es.
    Tes visites à Lyon ont été l’occasion de se revoir plus régulièrement et j’en remercie le destin.
    Tu vas manquer à la Bretagne, c’est sûr, mais bien au delà, dans le monde des musiques traditionnelles en général, celles des territoires et celles de bien plus loin.
    Nous restons en contact par l’esprit, les vibrations, l’émotion, à l’écoute de ta voix.
    Je t’ai souvent dit que j’étais ta “fan totale”, ce qui te faisait sourire, j’en ai encore l’image vivante devant les yeux. Ami, tu l’es pour toujours. Evelyne

  • Claudine Tanguy bourbriac
    Posted at 21:13h, 18 mars Répondre

    La terre Bretagne et ceux qui la foulent ont perdu un cueilleur de mémoires

  • bruno le gras
    Posted at 18:23h, 20 mars Répondre

    ra vezo da anv e spered an holl vreizhiz bremañ out aet da nijal beteg an Tir na nOg pe en Avalon hervez m’emaomp o soñjal e mod Iwerzhon pe en hini hon bro Vreizh deomp-ni

    te a chomo en hor c’halonoù ken splann ha yaouank e oaz deiz o tremenvan

    kement tra a chomo dit da brofañ deomp omp, on-me glac’haret

    Doue d’az pennigo

  • Jean-Louis Berger
    Posted at 00:35h, 27 mars Répondre

    Ma c’halon a zo o ouelan , ken ar wech all , e bro hon tadou kozh : paradozh dudius ar Gelted

  • Un den trist
    Posted at 15:41h, 13 mai Répondre

    Ra vezo douar bered parrouz Sant Trifin skañv evidout… hag e vezo, fiziañs ‘m eus em c’hreiz !
    Rannet eo ma c’halon : n’e-peus ket bet da gont a vuhez, na tost ! Nag a draoù a jome c’hoazh dit da ginnig d’an dud, dre da gan dibar, da vrezhoneg saourus ha sonerezh dudius da gomperien, Aldo Ripoche hag ar re all tout !
    Kenavo er baradoz, pe « ‘tcheno ‘henta », ‘el ‘ve lar’t du-se !

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.